Bonjour tout le monde!

 

 surdoues_ordinaires_gauvrit-196x300Je vais vous parler d'un sujet qui me tient à coeur aujourd'hui : les personnes surdoués, à haut potentiel, APIE ou encore les zèbres!

Une nouveau livre est sorti tout récemment : "Les surdoués ordinaires" de Nicolas Gauvrit.

Je n'avais encore jamais lu un livre consacré uniquement à ce sujet (enfin si j'en ai commencé un... que je dois terminer depuis un an!). Par contre, je lis beaucoup d'articles et je visionne quelques conférences. J'ai assisté à un colloque récemment mais surtout j'en vois de près... ;-)

Tout a commencé à une formation sur le langage écrit. La formatrice parle des enfants à "haut potentiel" puis... je pense à un patient. J'en parle à ma collègue, puis aux parents et j'envoie vers une psychologue spécialisée dans ce domaine.

C'est confirmé... je considère ce moment comme un tournant dans son suivi et mon travail.

Voilà où commence mon questionnement!

 

Je réalise que "enfant à haut potentiel" et "enfant dys" ne sont pas des antonymes... bien au contraire! Plusieurs diagnostics sont tombés et ma façon d'envisager le testing pour cette population a changé. Mon entretien anamnestique et ma démarche rééducative ont également été modifés.

Cet article est en fait "une excuse" pour alerter les quelques orthophonistes qui me liront : "Les enfants HP ne sont pas rares dans notre patientèle. Soyez vigilantes et apprenez à en reconnaitre quelques signes!"

De plus, un enfant HP avec des troubles dys sera encore plus difficilement diagnostiqué (voire tardivement).

Souvent, les parents me demandent pourquoi devrions-nous savoir? Alors je leur réponds que si leur enfant "fonctionnait bien" au niveau scolaire, je n'insisterais pas. Face à moi je n'ai pas un enfant avec un profil harmonieux mais des montagnes russes.

Je suis claire sur ce point : mon projet thérapeutique sera différent, mes conclusions en testing et mon avis concernant un éventuel redoublement pourront être différents!

 

Bref... parlons du livre!

Il n'y aura pas de mind map donc je vous partage mon avis.

LE point fort : les solides références bibliographiques avec de nombreux auteurs!

Le livre se compose d'un chapitre par sujet faisant état des études réalisées ainsi que de leurs biais.

- le facteur génétique

- les différences cérébrales

- HP et TDA/H

- le sommeil

- la dépression

- les troubles associés

- l'humour

- l'intelligence émotionnelle

- la créativité

- le sens moral/l'injustice

- la personnalité

On dispose d'un court résumé afin de refaire le point sur les questions posées.

 

Pour moi, le grand avantage est la "dérainmanisation" de l'image du surdoué (oui... je viens d'inventer ce mot! dé-Rain Man-isation)
Non, ce ne sont pas seulement des calculateurs ou des dessinateurs prodiges.

Le titre "les surdoués ordinaires" est très judicieux et correspond clairement au contenu.

J'ai particulièrement aimé le chapitre sur l'humour, l'intelligence émotionnelle et bien entendu... le petit encart sur la "nébuleuse des dys". Il est encore tellement courant qu'un enfant ne soit pas reconnu comme HP car un trouble DYS rend le profil plus "flou" (ou vice-versa).

Je ne conseille pas ce livre en toute première lecture mais si vous savez plus ou moins ce qu'il en retourne sur le sujet... foncez!

Cela vous permettra de faire la différence entre la réalité et les idées reçues.

 

@ bientôt!

 

Ju

 

PS : un superbe blog à consulter sur le sujet ici